Comment mettre un terme au syndrome de l'imposteur

Dernière mise à jour : 9 juin 2021

Les personnes atteintes du syndrome de l'imposteur doutent de leurs compétences au point d'attribuer toute réussite ou tout accomplissement à des facteurs externes tels que le hasard ou les circonstances. Ce phénomène nous porte à constamment remettre en cause notre mérite et, dans bien des cas, il met un stop à nos ambitions personnelles et professionnelles.


Des études indiquent que 70% des professionnel.le.s seront confronté.e.s à ce phénomène au moins une fois dans leurs carrières. De plus ces études ont démontré que les femmes seraient plus touchées par le syndrome de l'imposteur que les hommes. Comme c'est le cas pour tout mécanisme psychologique, il est légitime de se sentir impuissant. Heureusement, il existe différentes manières de faire face à ce sentiment.

Pour ma part, j'ai recours aux 3 astuces suivantes.


  • Valider vos compétences

Lorsque vous sentez que vos pensées négatives vous envahissent, passez en revue chaque geste posé qui a mené à votre réussite. Utilisez des phrases à la première personne telles que ''J'ai respecté mes échéanciers' ou encore "J'ai pris l'initiative de consulter une ressource ayant plus de connaissances dans un domaine donné".


Ceci faisant, vous pourrez facilement quantifier et qualifier vos efforts.


  • Accueillir les coups de pouce

Nous bénéficions tous à un moment ou un autre de "chance". Que celle-ci provienne du ciel, du hasard ou d'une connaissance, souvenez-vous qu'une aide n'invalide aucunement vos compétences ou votre mérite.


  • Favoriser l'activité physique

Vous n'avez pas besoin de courir un marathon, si vous ne le souhaitez pas. Le simple fait de pratiquer régulièrement des activités qui recentrent telles que le yoga ou la méditation suffit. Il a été scientifiquement prouvé que ces activités contribuent au développement de la confiance en soi et réduisent les pensées négatives.


Il faut noter que la cause du syndrome de l'imposteur varie d'une personne à l'autre: cela peut découler d'un événement particulier qui vous aurait perturbé.e, de troubles tels que l’anxiété, de votre personnalité et même de la culture d'entreprise de votre employeur.


Le simple fait de vous pencher sur ce qui est a la base de ce mécanisme pourrait vous aider grandement à le surmonter.


Et vous, souffrez vous du syndrome de l'imposteur? Comment y remédiez-vous?


68 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout