Financer votre entreprise

L'une des principales causes de réticence à l'entrepreneuriat est le manque d'accès au capital.

Nous sommes tous désormais bien au courant des problèmes systémiques qui défavorisent les minorités visibles, particulièrement les entrepreneur.e.s noir.e.s. Bien que les événements des derniers mois aient enclenché une vague de changements en faveurs des communautés désavantagées, le manque de financent demeure un obstacle pour les entrepreneur.e.s appartenant à des groupes sous représentés.


Comment faire pour recueillir les fonds nécessaires?


Tout d'abord, établissez votre un budget. Votre plan d'affaires définit les opérations pour le démarrage et l'expansion de votre entreprise. Il doit inclure un budget qui, d'une part, détaille le financement nécessaire au lancement de votre entreprise et d'autre part les étapes qui assureront sa pérennité.


Par la suite, prenez connaissance des différentes formes de financement qui pourraient s'offrir à vous.

  • Prêt bancaire

Le prêt pour petite entreprise (PPE) est typiquement le premier moyen de financement auquel l'entrepreneur.e va penser.

Le PPE est offert par une institution financière et les taux varient de l'une à l'autre. Pour mettre toutes les chances de votre coté, ayez un plan d'affaires détaillé et prometteur et songez à investir un montant initial en guise de garantie.


Vous pourriez aussi avoir recours à un prêt personnel dont l'obtention, contrairement au PPE, est basée sur votre cote de crédit personnelle.


  • Utilisez vos fonds personnels

Si vous avez des fonds disponibles - et que vous êtes en mesure de les investir dans votre entreprise- l'auto-financement est une option à risque très faible. Vous pourriez avoir recours à vos épargnes ou encore à une garantie sur vos actifs, entre autre afin de financer votre projet.

  • Subventions gouvernementales

Différentes subventions gouvernementales s'offrent aux entrepreneur.e.s dans le but de promouvoir l’économie locale. Elles sont généralement catégorisées par secteur d'activité ou groupe d'entrepreneur.e.s et des critères d‘admissibilité bien définis sont applicables. Elles visent habituellement à démarrer, faire croître ou relancer vos activités.

Au Canada, des opportunités sont proposées tant bien par le gouvernement fédéral que provincial. Renseignez-vous afin d'opter pour la subvention qui s'applique le mieux à vous. Ces subventions sont évidemment très prisées, ainsi, assurez-vous de monter un dossier impeccable.


  • Crowdfunding

Le crownfunding, ou financement participatif, vous permet de recueillir des fonds par le biais de contributions de la population. Il existe plusieurs sites de crowdfunding, et chacun à portée différente. Parmi ceux pertinents pour le projet entrepreneurial, nous trouvons GoFundMe, LaRuche, KickStarter ou Indiegogo.


Commencez par créer votre projet et détailler vos activités et besoins, puis partagez votre lien à travers toutes les plateformes sociales et à votre réseau. Évidemment, il faut savoir que la compétition est rude, et souvent les projets les plus innovants ou ayant une mission touchante sont ceux qui atteignent leurs objectifs le plus rapidement.


  • Partenaires d'affaires

En faisant votre plan d'affaires, il est possible que vous identifiez le besoin d'avoir un ou des partenaires d'affaires . Si tel est le cas, songez à vous associer à un individu qui est non seulement compétent dans le domaine en question mais qui serait en mesure d'investir financièrement dans votre projet.


Vous pourriez aussi avoir recours à des investisseurs externes. Pensez à l’émission Shark Tank, dans laquelle des entrepreneur.e.s présentent leurs produits ou services devant de potentiels investisseurs. L'objectif est d'obtenir du financement en échange d‘actions ou de parts de l'entreprise.

  • Incubateurs et accélérateurs

Il existe des structures d'accompagnement pour les entrepreneur.e.s. L'incubateur, pour l'entreprise en démarrage ou à ses débuts, sert à matérialiser votre idée entrepreneuriale. L’accélérateur, lui, vise à accompagner les entreprises ayant généralement déjà quelques mois, voire des années, d'existence avec un chiffre d'affaires défini. Dans les deux cas, l'entrepreneur.e bénéficie d'accompagnement de type mentorat ainsi que d'accès à du soutien financier.

  • Compétitions

De plus en plus des compétitions sont organisées dans le but de promouvoir l'entrepreneuriat. On constate notamment un grand intérêt dans les compétitions de pitch de vente durant lesquelles des entrepreneur.e.s s'affrontent en livrant leur pitch de vente devant un jury afin de remporter la compétition. Le prix remis au gagnant ou à la gagnante est généralement une somme d'argent non remboursable et sans intérêt (attention, parfois taxable!)


Pourquoi avoir recours à un.e spécialiste en communication?


Selon la ou les formes de financement retenues, faire appel à un.e spécialiste de communication pourra être l’élément clé qui sécurisera votre demande. Vous exprimer avec confiance, mettre de l'avant les points innovants et anticiper les questions vous permettra de de faire valoir votre expertise ainsi que votre confiance dans votre projet.


Finalement, sachez que souvent, bénéficier de différentes sources de financement peut être un excellent moyen de se préparer aux imprévus. N'oubliez pas, toutefois, que la gestion des finances doit être d'autant plus rigoureuse.

63 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout