Pourquoi prioriser l'engagement des employé.e.s?

Dernière mise à jour : 23 janv.

Je ne vous apprendrai rien de nouveau en affirmant que vos employé.e.s sont le cœur et l'âme de votre entreprise. Ceux-ci vous aident à développer et commercialiser vos produits et services. Ils et elles défendent les valeurs de votre entreprise et sont le premier - et souvent le seul - point de contact avec vos clients.


Une étude psychométrique de l'engagement des employés au Canada révèle que 69% des professionnel.le.s des ressources humaines et de la gestion des talents interrogés indiquent que l'engagement est un enjeu au sein de leur organisation.


L'engagement d'un.e employé.e fait référence à son attachement émotionnel ou sentimental envers son employeur. Cela va au-delà d'un chèque de paie, de participer à des activités sociales ou d'être un joueur d'équipe. L'employé.e engagé s'investit dans le succès de son entreprise et surpasse ses objectifs.


Prioriser l'engagement des employé.e.s c'est savoir identifier les facteurs qui le favorisent et ceux qui pourraient potentiellement le mettre à risque. Un leadership de qualité, une culture organisationnelle stimulante et le développement de carrière sont parmi les principaux éléments menant à l'engagement des employés.


D'un autre côté, le désengagement des employé.e.s peut nuire gravement à la prospérité de votre entreprise. Voici quelques-uns des plus fréquents indicateurs d'un manque d'engagement de la part de vos employés.


Faible rendement


Chaque entreprise définit ses objectifs ains que ses indicateurs de performance.


Un.e employé.e qui manque d'engagement se désintéresse du succès de l'entreprise. Il ou elle ne voit pas en quoi ceci l'avantagerait, ni moins la nécessité de faire partie du processus.

Par conséquent, celui ou celle-ci ne prendra pas la peine d'atteindre ses objectifs ou d'exécuter correctement les tâches qui lui sont assignées.


Il est essentiel de clarifier avec la personne concernée en quelle mesure elle contribue au succès de l'entreprise et, le cas échéant, les avantages supplémentaires qui pourraient en découler.


Absentéisme


La planification des effectifs est essentielle à la gestion des ressources humaines. En termes simples, c'est l'équilibre délicat de trouver la bonne personne avec les bonnes compétences au bon endroit et au bon moment.


S'absenter souvent ou demander à partir plus tôt, sont de indices de désengagement. Dans cette situation, il est tout aussi important de se demander pourquoi l'employé ne souhaite pas travailler, mais aussi ce qu'il pourrait faire pendant son absence. La personne est-elle à la recherche d'un emploi? A-t-elle déjà des entretiens d'embauche?


Selon le cas, une conversation avec ledit employé vous aidera à décider de la meilleure approche à adopter.


Rotation des employé.e.s


La gestion des talents est une compétence que toute personne occupant un poste de direction doit travailler en permanence.

Faites attention aux réponses données lors des conversations de carrière et des réunions hebdomadaires. Un.e employé.e qui ne semble pas intéressé.e par son rendement ou qui ne se fixe pas d'objectifs à court ou à long terme au sein de l'entreprise pourrait envisager de démissionner.

Une augmentation du nombre de départs (ceci comprend les départs volontaires et involontaires) est une conséquence directe du désengagement.


Envisagez de faire des entretiens de départ pour élaborer un plan d'action qui aidera à augmenter la rétention des employés.


Tous ces éléments entraînent en fin de compte des coûts indésirables et une diminution des revenus.

Mais les conséquences sont plus que financières. Elles sont le signe d'un éventuel effondrement des perspectives de l'organisation.


La même étude psychométrique citée ci-dessus a sondé les employés qui ont indiqué trois moyens essentiels de favoriser l'engagement: une meilleure communication et des attentes claires (71%), l'écoute des opinions et des idées des employés (62%) et la reconnaissance (52%). Le désengagement des employés est évitable et gérable, et nous savons maintenant qu'il est causé majoritairement par la culture qui imprègne toute organisation.


Car en effet, l'engagement des employé.e.s doit se trouver au centre de la grande majorité, pour ne pas dire toute activité, de l'entreprise. Il ne s'agit pas uniquement de tenir des activités ponctuelles, mais plutôt de sonder les employés régulièrement, de manière formelle et informelle, afin de progressivement évoluer vers une environnement dans lequel tous prospèrent.


La mise en place d'un plan d'action sur l'engagement des employé.e.s est inestimable pour toute entreprise, quelle que soit sa taille.


N.B .: Certains de ces indicateurs peuvent être des signes de détresse personnelle. Fournir un environnement sûr et sans jugement à vos employés est bénéfique à leur bien-être.

63 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout