Gestion de crise: votre entreprise est-elle préparée?

Il y a plus d'un an maintenant, les chefs d'états et gouvernements des quatre coins du monde mettaient en place des mesures de sécurité afin de limiter la propagation de la Covid-19 et débloquaient des fonds pour venir en aide aux citoyens.


Les entreprises qui pouvaient se le permettre autorisaient leurs employés à faire du télétravail et celles qui ne pouvaient envisager cette option se voyaient obligées de fermer leurs portes pour une durée indéterminée.


La gestion de crise est complexe et doit être adaptée à votre entreprise. Il est impératif pour toute entreprise d'élaborer un plan qui correspond à ses réalités. En effet, un organisme public ne gèrera pas une perte significative de revenus de la même manière qu'une entreprise privée.


Qu'est-ce qu'une crise?


Une crise est un évènement inattendu qui vient perturber le déroulement des activités d'une organisation et ultimement, sa pérennité.


Quels sont les différents types de crise?


Elle peut être d'ordre naturel, économique, social, humain et plus encore.

Nous savons aujourd'hui, plus que jamais, qu'il ne faut écarter aucun scenario.


Peu importe sa nature, il est nécessaire de mettre en place un dispositif qui en facilitera la gestion et par conséquent, en réduira les retombées négatives.


Ce qu'il faut savoir est que la gestion de crise ne commence pas au moment où un évènement survient. Elle commence bien avant et doit s'inscrire dans la gestion de l'entreprise tout entière.


  • Pré-crise


Toute entreprise, petite ou grande, doit se préparer à faire face à un évènement inattendu.

Il faut mettre en place des procédures, politiques internes et activités dans le but de prévenir, tant bien que possible, une crise. On peut penser notamment au code de déontologie, à la gestion des effectifs ou encore à l'installation de logiciels de sauvegarde.


Par exemple, le transfert des connaissances ou compétences demeure, à ce jour, un des meilleurs moyens de prévenir ou remédier à une crise liée au roulement du personnel.


  • Réponse à la crise


Quand la crise est à nos portes, il faut agir rapidement, mais efficacement.

Le moindre mot mal placé, ou la mauvaise évaluation du risque pourraient avoir des conséquences désastreuses sur la réputation de l'entreprise, ses partenariats et sa prospérité. La réponse doit rassurer les partis ou publics concernés et limiter, voire éliminer, les risques physique, psychologiques ou financiers. On parle ici de communication de crise.


Tout au long de la situation, pensez à prendre le pouls en analysant l'état et l'évolution des choses. Ceci vous permettra de revoir et réadapter votre plan d'action en conséquence.

De plus, songez à la pertinence, ou non, de faire le point ponctuellement avec vos publics.


  • Post-crise


Une fois la crise maîtrisée ou dépassée, il est essentiel de faire un bilan, soit un post-mortem, lors duquel vous évaluerez la gestion de celle-ci à tous niveaux.

Afin de favoriser l'objectivité et la concordance de cette étude, il faudra veiller à sonder tous les publics ayant été touchés de près ou de loin.


Une agence de communication vous assistera dans la gestion de la réponse à la crise ainsi que les communications aux publics cibles dans la période post-crise si elle en constate le besoin.


Dans la gestion de crise, prévenir et observer sont toujours à l'ordre du jour.




77 vues3 commentaires

Posts récents

Voir tout